Les 6 degrés de la soumission véritable
Article mis en ligne le 30 janvier 2018
dernière modification le 8 février 2018

par Mestre Ulysse

La véritable soumise

Elle trouve son plaisir dans les divers aspects de la soumission. Elle donne le contrôle à son partenaire. Elle aime faire plaisir, cela la rend heureuse et la valorise. Elle ne contrôle pas la relation ou très peu. Elle fait confiance à son partenaire, se donne totalement, s’offre sans retenue et en tire une excitation forte.

Elle aime servir et être utilisé pour le plaisir de l’autre et met peu de limites, car elle est confiante. Elle aime les situations ou le Dominant décide, la guide, lui fait découvrir, vivre de nouvelles choses. Elle aime les mystères de la découverte et de l’inconnu. Avide de plaire, de bien faire, elle veut apprendre, progresser pour être meilleure pour l’autre. Elle veut le combler et qu’il soit fier d’elle. Elle veut devenir parfaite pour lui, pour devenir indispensable et irremplaçable.

Elle veut se dépasser, devenir une autre, meilleure, faire tomber ses tabous.
Elle peut aimer la douleur ou ne pas l’aimer. Elle peut aimer une douleur a « endorphine » qui augmente le plaisir ou être maso et aimer la douleur par plaisir.

La véritable soumise a besoin de règles, de protocoles, de rites pour transformer la relation en parcours initiatique, en apprentissage avec des objectifs de progression, du dépassement de soi.

Elle a besoin de progresser, d’évoluer, de changer, de devenir meilleur, de se dépasser.

Elle veut vivre, exister, être une autre, meilleure, et incarner la perfection pour celui qu’elle a choisi et à qui elle donne le meilleur d’elle-même. Elle veut être valorisée, devenir une œuvre d’art vivante, être admirée, désirée, exister, vivre intensément.

L’éducation va faire tomber ses tabous et petit à petit l’amener au plaisir divin qu’est le subspace.

  1. La novice
    • Une soumise débutante en cours d’apprentissage
  2. La soumise en séance
    • Une soumise qui a une vie sociale, professionnelle normale et qui n’est soumise que lors des séances.
    • En dehors des séances, elle n’a de contact avec le Maître que pour organiser la séance suivante.
  3. La soumise en séance et à distance
    • Une soumise en séance qui garde le lien dans sa vie de tous les jours et qui aime être contrôlée à distance également.
  4. la soumise en 24/7 partiel
    • Elle ne vit pas avec le Maître mais peut pratiquer en 24/7 sur des périodes de plusieurs jours consécutives fréquentes.
    • Elle garde sa vie vanille tout en gardant le lien et la force du 24/7.
  5. La soumise en 24/7 permanent
    • Une soumise qui a choisi de vivre sa soumission en 24/7 et de servir son Maître en permanence.
  6. L’esclave
    • L’esclave en BDSM est une soumise qui veut faire un don total d’elle-même.
    • Elle renonce à ses privilèges de soumise et se fie totalement au jugement du Maître.
    • Elle se donne et dépend complètement de son Maître.
    • Elle a besoin d’être encadrée, structurée, guidée, cela la rassure, l’apaise. Elle vit pour servir et satisfaire son Maître. Elle n’a pas de besoin personnel.
    • Elle obéit sans mettre de limites ou de conditions.
    • Remplir son rôle, être indispensable au Maître est pour elle sa vocation sa raison de vivre.

Certains mettront des degrés d’esclave. Je pense qu’il n’y en a pas car l’esclave est en quête d’absolu, de la relation parfaite L’esclavage ne peux se vivre qu’en 24/7.

6 degrés de soumissions véritable

Degré 1 : La Novice
Degré 2 : La Soumise en séance
Degré 3 : La Soumise en séance et à distance
Degré 4 :La soumise en 24/7 partiel
Degré 5 : La soumise en 24/7 permanent
Degré 6 : L’esclave

La masochiste véritable

La masochiste véritable fonctionne rarement comme une soumise véritable.
Très souvent les couples SM ne pratiquent pas le CSS mais le RACK « risk aware consensual kink » Ou les adeptes sont conscients des risques liés au jeu et y consentent ce qui peut entrainer des dérapages dangereux et parfois mortels.
Le couple SM qui ne représente qu’une petite partie des adeptes est beaucoup plus extrême et vit en dehors des règles et des protocoles CSS du BDSM.