Pourquoi pratiquer le BDSm ?
Article mis en ligne le 12 janvier 2017
dernière modification le 24 octobre 2017

par Mestre Ulysse

Le Bdsm   est une pratique sexuelle plus riche en émotion et en partage que le sexe Classique dit « vanille ».
Il est souvent plus respectueux et épanouissant que le sexe vanille car il est encadré par des règles et un code d’éthique que je respecte et qui garantissent la sécurité et le respect de la soumise

 Un chemin vers la connaissance de sa sexualité

Beaucoup de personnes ignorent leur sexualité et ont beaucoup de préjugés qui les empêchent d’évoluer. En pratiquant le BDSM, j’ai eu le bonheur de côtoyer beaucoup de femmes merveilleuses qui n’avaient jamais connu de fortes jouissances. Avec le BDSM, elles ont découvert leur corps, ses besoins, fait tomber leurs préjugés et elles ce sont libérées sexuellement. Elles ont connu leurs premières vraies jouissances et beaucoup ont atteint le Subspace  . Cela a changé leur vie et leur rapport avec la sexualité. Attention, avec un maitre égocentrique, les soumises font jouir leur maître sans jamais avoir de plaisir. Un véritable Maître ne prend son plaisir que lorsque la soumise a eu le sien.

 Pour équilibrer sa vie

Le Bdsm libère de ses tabous, de ses frustration, permet de s’élever et de grandir.
Grâce à l’apport du sexe taoïste et du tantrisme, il harmonise le corps et l’esprit et transforme le sexe en discipline d’épanouissement personnel.

La majorité des gens sont soumis à leur vie ! Y compris les Maîtres !
On vit dans un monde où l’on est esclave de sa vie, de ses envies, de ses besoins.
On s’enferme dan une vie routinière et rassurante, une prison dorée dont on bâtît les murs et les barreaux avec ses préjugés, avec sa soif de consommer des biens futiles et inutiles, vite démodés.

Le Bdsm est une manière de retrouver de vraies valeurs, d’apprendre à canaliser ses envies et de se libérer et de s’évader d’un monde souvent oppressant et de vivre des aventures exaltantes et régénérantes.

Il permet d’avoir une fusion entre les besoins du corps et de l’esprit, et chose rare et précieuse, une fusion charnelle et psy avec son partenaire lors du voyage dans le subspace. Ce don total de soi, cette fusion développe une confiance, une complicité forte qu’il est difficile de vivre dans une vie vanille.

Une grande vertu du BDSM c’est qu’il permet de sortir du personnage que l’on c’est bâtit dans la société pour se lâcher, être soi-même. Il permet de se découvrir, de découvrir qui l’on est, ce que l’on aime en dehors de toute pression sociale et de préjugés.

En Bdsm, on ne triche pas, on ne parait pas, on est, on vit, on ressent.

Dans toutes les sociétés, il y avait des rituels d’initiation, de renaissance qui rendait plus fort et qui développait les qualités et l’estime de soi de ceux qui les passaient.

Le BDSm avec ses rites a cette force et fait grandir ceux et celles qui le pratiquent.

Quelle que soit ton passé, ton statut social, tes études, en Bdsm, tu renoues avec le côté animal, le côté primitif que tu as refoulé et tu vas libérer tes énergies. Une fois nues, attachées, tu vas être submergée par tes émotions, tu vas apprendre à les contrôler, à les exprimer, à les libérer.