Le Maître idéal
Par soumise Mimi
Article mis en ligne le 22 janvier 2018
dernière modification le 23 janvier 2018

par Mimi

On m’a fait la suggestion d’écrire ce billet (sujet fort intéressant) et j’avoue que je l’ai écrit avec un certain plaisir !
Ses origines, sa nationalité, sa religion, sa couleur de peau, son physique ? Ce ne sont pas des critères que je regarde, car ils n’influencent ni n’altèrent en aucun cas la personnalité et le charisme des gens !
Je m’attends à ce qu’il soit en tout temps honnête, respectueux, attentif et communicatif. Mais surtout qu’il inspire confiance dès le départ et qu’il soit patient. Ça pourrait être son deuxième prénom ! (N’oubliez pas je suis novice !)

  • Quelqu’un d’intègre qui a confiance en lui et qui sait ce qu’il fait.
  • Quelqu’un de passionné qui prône la qualité plutôt que la quantité.
  • Quelqu’un qui respecte ses engagements.
  • Quelqu’un qui ne dénigre pas, ne juge pas.
  • Quelqu’un capable de voir le bon côté des choses. Donc en aucun cas pessimiste !
  • Quelqu’un d’humble, capable de reconnaitre et assumer ses torts.
  • Un bon vivant qui a le sens de l’humour, car j’aime bien rire quand c’est le temps.
  • Il ne doit pas être stressé mais calme.
  • Quelqu’un qui a un côté un peu protecteur et rassurant.
  • Quelqu’un qui ne fera pas semblant d’être ce que je recherche mais qui le sera vraiment.

Certes nos intérêts et nos personnalités doivent se rejoindre, sinon à quoi bon !
Cette personne doit surtout être un complice imaginatif dans cette aventure. Il doit avoir la passion, la patience, l’envie de m’apprendre, de me faire évoluer, avancer pas à pas sans aller trop vite, me faire lâcher prise, m’encourager. Il m’aidera également à dépasser mes limites au moment opportun.
Je devrai en tout temps me sentir en sécurité avec lui.
Parlons de promiscuité… Est-ce vraiment nécessaire qu’il soit proche ? Mes premiers instincts me disaient oui. Mais à force d’apprendre et de discuter avec les gens, je ne crois plus que ce soit vraiment important.
Voilà, vous connaissez en quelque sorte ma liste ‘d’épicerie’. Ce fut un exercice fort intéressant. Je ne me pensais pas tant exigeante !