L’esclave 24/7 par la soumission
La soumission en 24/7
Article mis en ligne le 31 janvier 2018
dernière modification le 11 septembre 2020

par Mestre Ulysse

LE STADE ULTIME DE LA SOUMISSION

L’ esclavage   volontaire est le stade ultime de la soumission ou la soumise abandonne ses privilèges, ses limites et montre ainsi au Maître sa confiance totale et son attachement sans failles. L’esclavage ne peut se faire qu’en 24/7 contrairement à la soumission qui se fait principalement de manière occasionnelle, par séance.

La voie la plus courante pour devenir esclave passe par la soumission. Une soumise qui désire vivre en 24/7/365 avec son Maître en le servant fait ce choix. Elle veut lui appartenir corps et âme. Elle veut une relation absolue, simple et la liberté que donne une vie consacrée à une passion totale.

La soumission en devenant esclavage devient un mode de vie, de discipline et d’obéissance permanente renforcé d’un sentiment d’appartenance corps et âme. Le lien sacré Maître soumise est total.

Elle abandonne les limites que fixe la fiche «  désirs et préférences    » et demande au Maître de fixer les limites et progressions.

Il y a deux voies pour devenir esclave, la voie progressive, par la soumission et la voie rapide par l’esclavage.

 Devenir esclave par la soumission :

Pour devenir soumise, il y a un long chemin à faire. Il faut, selon l’éducation reçue, sa fréquence, entre un et deux ans d’éducation (1 à 2ans) avant d’y arriver. Lors de l’éducation un lien fort se crée entre le Maître et la soumise. La fin de l’éducation de soumise est souvent marquée par la Cérémonie des roses, sorte de mariage BDSM  

Lors de la cérémonie, certaines soumises veulent offrir leur liberté et devenir esclave 24/7. La soumise qui fait ce choix a découvert dans sa soumission une paix, une sérénité, un bonheur inconnu dans le monde ordinaire et l’esclavage lui permet de le vivre au quotidien.

Elle a un Guide, un mentor, un Maître qui la structure, qui la rassure, qui lui apporte affection et tendresse, qui veille sur elle, sur sa santé, son bonheur et qui écarte tous les petits tracas de la vie et l’épanoui. Confiante, elle abandonne d’elle-même ses droits de soumise, sa liberté de choisir et décide de se donner corps et âme à son seigneur et Maître.

L’esclavage libère la soumise des contraintes de la vie ordinaire pour lui permettre de vivre une vie choisie, épanouissante et conforme à ses aspirations.

 L’esclave parfaite

L’esclave parfaite consacrera toute sa vie au service du Maître : Elle analysera les habitudes, les désirs de celui-ci pour les devancer et elle fera tout pour le satisfaire, même sans que celui-ci n’en fasse la demande. Quand l’esclave prendra une initiative, elle ne sera pas prise en fonction de ses désirs et plaisirs propres, mais en fonction de ceux du Maître.

Le Maître doit se montrer digne du cadeau merveilleux que lui fait l’esclave. Il doit la protéger, la comprendre, l’encourager, la valoriser, l’épanouir, la dresser. L’esclave est le bien le plus précieux qu’un Maître peut posséder.

 Le rôle du Maître

Le Maître en acceptant l’esclave accepte une grande responsabilité.
Son rôle est de l’aider à se construire, à compléter son éducation, à développer son potentiel, à l’aider à devenir libre et indépendante. Il doit la guider vers de nouveau horizon et faire de sa vie une aventure permanente pleine de bonheur. Il doit lui consacrer tout son temps et toute son énergie.

Il doit lui offrir un univers à sa mesure et répondre à ses aspirations, la rassurer, la faire progresser et grandir e lui offrir cette relation absolue et parfaite, cette symbiose à laquelle elle aspire.

 Reprise de sa liberté

L’esclave en tout temps peut reprendre sa liberté