Les secrets de la pénétration
Le sexe taoiste
Article mis en ligne le 28 avril 2017

par Mestre Ulysse

Voici un petit exemple de la richesse des pratiques sexuelles Taoïstes.

Lin médecin taoïste du XVIIe siècle, le sage Li Tung-Hsuan Tzu, a fort poétiquement décrit neuf styles de pénétration permettant à l’adepte du tao de l’amour de moduler le plaisir de sa partenaire, en variant la direction, la vitesse et la profondeur du coït

  • Frappez a droite et à gauche comme un brave guerrier perçant les rangs ennemis.
  • · Soulevez-vous et plongez soudainement comme un cheval sauvage se frayant un chemin à travers un torrent de montagne.
  • Rentrez et retirez-vous comme une nuée de mouettes jouant au-dessus des vagues.
  • Effectuez des pénétrations profondes et de petits coups taquins et superficiels, tel un moineau picorant des grains de riz.
  • Pénétrez superficiellement puis plus profondément, vers la droite et vers la gauche, comme tomberait une grosse pierre s’enfonçant dans la mer.
  • · Rentrez lentement dans son vagin, à la manière d’un serpent dans son nid.
  • Chargez rapidement, tel un rat effrayé regagnant son trou Survolez et frappez comme un aigle fonda des cieux sur un lièvre en fuite.
  • Remontez et replongez profondément, comme une nef sur les flots bravant un vent sauvage. Et le grand typhon de l’orgasme taoïste submergera les amants comblés…

Lorsque l’on pratique ses techniques de pénétration, on peut augmenter considérablement le plaisir de sa partenaire.

Un autre mouvement, tiré du tao du plaisir est intéressant il se nomme : Les mouvements en spirale.

Beaucoup d’hommes, lorsqu’ils font l’amour, n’ont aucune imagination et se contentent de va-et-vient à la recherche d’un plaisir rapide. Ils ne stimulent qu’une petite partie du vagin leur amante.
Dans le kung-fu sexuel, on recommande des mouvements en spirale plutôt que des pénétrations rectilignes. Au lieu de pousser d’avant en arrière, l’idéal est de « visser » vos hanches ou votre sacrum, d’abord dans un sens puis dans l’autre. On stimule ainsi toute la paroi du vagin.