Cérémonie d’allégeance
Article mis en ligne le 2 mai 2019

par Mestre Ulysse

Lorsque la postulante a fini son évaluation, le Maître lui demande si elle veut devenir «  novice  ».

Si elle accepte, le Maître va préparer la cérémonie d’allégeance.

 La cérémonie

Le Maître demande à la novice de matérialiser au sol au milieu du donjon le Penclion de novice avec des bougies.

Elle se tient debout nue, au milieu de la base du triangle.

Le maître fait d’abord une cérémonie de purification avec de la sauge. Cette cérémonie permet de se nettoyer des énergies négatives et de s’ouvrir totalement à l’autre.
La soumise reste immobile, tête baissée en signe de respect.

Le Maître va ensuite offrir à la soumise de devenir novice.
Si elle accepte, le Maître lui tend les mains, elle les saisit et il la fait entrer au centre du Penclion.

Pentaclion BDSM de Novice

Le Maître se place à la pointe du triangle et lit le serment d’allégeance, phrase par phrase. La Novice répète chaque phrase avec conviction.

 Exemple de serment d’allégeance :

C’est avec conscience de l’acte que je pose et le cœur serein et joyeux que je vous choisis comme Maître.
Je vous reconnais comme mon Maître unique, je serais une novice fidèle et dévouée.
Vous serez pour moi, humble novice, le Guide auquel je vouerais Obéissance et Soumission totale et inconditionnelle.
Je dépose à vos pieds mon corps et mon âme. [1]
Grace à votre sagesse, votre patience, votre persévérance, vous ferez de moi une soumise parfaite qui vous servira avec dévotion pour devenir digne de Vous Maître
Vous m’éduquez pour que je m’élève vers l’excellence, la perfection, et que je grandisse et m’épanouit.
Maître, c’est libre de toutes contraintes, en toute conscience que je m’engage, à respecter ce serment d’allégeance.
 
Je suis à vous dès cet instant et le resterai.
 
J’accepte de porter votre collier et j’en serais digne
 
Votre humble soumise dont vous pouvez disposer maintenant.

Le Maître fait ensuite son serment

 Le serment du Maître

Voici ci-dessous un exemple de serment. Le Maître écrit le serment en fonction des accords qu’il a avec la Novice et des objectifs de son éducation.

En t’acceptant comme novice, je m’engage à te diriger avec noblesse.
La soumission, s’offrir, est le plus grand cadeau qu’un humain peut offrir à un autre. Je prends conscience que ce cadeau est précieux et que l’accepter c’est aussi accepter la responsabilité de faire grandir la personne qui l’offre et de lui apporter équilibre, plaisir et bonheur. Je t’offre respect et reconnaissance et je me conduirais en tout temps avec sagesse, noblesse, honneur en respectant ton intégrité physique et morale. Je vais me consacrer avec sérieux à ton éducation et à ton épanouissement afin de faire de toi la personne parfaite que tu veux devenir.

Une fois le serment fini, le Maître baise le front de la Novice, et lui offre ses deux colliers de novice. Le premier est un collier de travail mis lors des apprentissages, le second est un collier de tissus qu’elle porte en dehors des pratiques Bdsm  , lors des sorties, chez elle pour avoir un lien permanent avec le Maître.

Le Maître fixe à son cou son collier de novice en lui rappelant que ce collier est précieux et prend ses mains et la conduit hors du penclion.

La première séance d’éducation de la novice peut commencer.