Première sortie officielle avec mon nouveau maitre.
Article mis en ligne le 25 juillet 2018

par Mimi

 Wow ! Un Donjon.

Je n’y ai jamais mis les pieds.
Belle atmosphère.
Nous étions 8 !
J’y ai fait de belles rencontres, des gens sympathiques.

Quand les jeux ont commencé, j’ai regardé les gens mais surtout écouté les bruits. J’avais trouvé ça un peu intimidant. Je n’étais pas obligée de jouer. Mon nouveau maitre a insisté sur ce point : Ce soir, c’est moi la soumise qui décide si je joue ou pas. Je n’en avais pas l’intention. Un moment donné, j’ai dit à mon maitre, les cordes crient dans votre valise, elles s’ennuient. Je me suis alors ramassée sur la croix pour une bonne fessée ! Ne voulant pas m’affoler, je n’ai eu que les mains d’attachées. (Je n’aurais pas détesté que mes chevilles le soient aussi car quand j’essaie quelque chose, j’aime bien l’essayer à fond ! Mais bon, c’est Maitre qui décide !) Nous avons arrêté la séance quand ma main gauche a commencé à s’engourdir. (La prochaine fois, je veux essayer la cage verticale…)

Mes fesses picotent et sont pleines de bleus (OK oui j’avoue, je marque très facilement)
Je m’y attendais d’avoir des bleus… mais pas nécessairement de me souvenir de cette fessée magique quand je m’assois immédiatement après la séance. Pas vraiment douloureux, mais juste assez sensible.

J’ai poussé mes limites ce soir ! Je suis fière de moi. (Je me suis toujours dit que je n’étais pas prête pour aller dans un donjon) Jamais je n’aurais osé montrer mes fesses en public… surtout pour recevoir une fessée bien attachée ! Pourtant, je l’ai fait !

Je n’écris pas plus pour le moment… je suis brûlée… il y a déjà plus de 4 heures que mon heure de dodo a sonné…

 2 DODOS PLUS TARD…

Voici quelques renseignements supplémentaires :

Étais-je nerveuse à l’idée d’aller dans un donjon ? Un peu, mais je dirais qu’il y avait plus de fébrilité que de nervosité !
En entrant, je me suis sentie chez moi. Donc j’étais bien. Certes, nous étions les premiers arrivés, j’ai pu visiter la place tranquillement, ce qui a peut-être aidé un peu. Les gens qui sont arrivés après nous m’ont aussi mise à l’aise très rapidement. Il y a eu de bonnes et belles discussions.

Oui, il y a eu des choses qui me mettaient mal à l’aise, mais c’est normal… entendre les bruits des fessées… ouch… Non, possiblement plus l’écho que d’autre chose. Voir l’attitude des gens pendant que les autres jouaient… Ancré de respect. S’ils ont à parler, le plus souvent, ils chuchotent.

Alors je me suis dit tant qu’à mettre les pieds dans un donjon pour la première fois… pourquoi ne pas y être bien initiée par Monsieur !

Le lendemain de notre sortie, Monsieur m’a raconté que lorsque les deux couples qui jouaient ont terminé, ils se sont tous assis en silence et nous ont regardé jouer dans le plus grand des respects puisqu’ils savaient tous que c’était ma première sortie en donjon.

Un Maitre présent aurait dit à Monsieur pendant que je nettoyais la station qu’il y avait été ‘fort’ pour ma première fois. (Quelque chose du genre) … Bah moi j’ai pas trouvé… j’en aurais pris plus, plus fort et plus longtemps, mais les engourdissements ont tout fait arrêté et c’est parfait ainsi !

Depuis cette expérience, je ne fais que penser à mon retour dans mon nouveau chez moi !