Suite imaginée de Princesse Clara par Mimi
Article mis en ligne le 30 janvier 2018
dernière modification le 31 mai 2020

par Mestre Ulysse, Mimi

On m’a suggéré d’imaginer la suite de cette histoire. Je suis probablement loin de la réalité, mais voici :

L’entrée au restaurant fut grandement remarquée. Pendant quelques secondes, le bruit a baissé de plusieurs décibels et les regards se sont retournés sur Clara. Elle était en quelque sorte humiliée.

La table choisie fut en retrait du buffet. Une fois assise, Clara se fait demander d’enlever son manteau, de le mettre sur son bras, de garder la tête haute, d’aller le porter au vestiaire et revenir s’asseoir.
Rouge de gêne, elle s’exécute et sent tous les regards sur elle. Elle a honte et se sent encore plus humiliée mais sait que son maître est là et la protégera quoi qu’il arrive. De retour à la table, son maître lui dit ce qu’il aimerait manger. Elle se lève, va préparer l’assiette et revient le servir. Puis elle a eu l’autorisation d’aller se servir. Elle était de plus en plus mouillée, se sentait salope et aimait ça. Elle a fait plusieurs aller-retours au buffet pour satisfaire tous les désirs de Monsieur. A chaque fois qu’elle devait aller vers le buffet, le mode de vibration de l’œuf changeait pour la déstabiliser un peu plus. Pour aller chercher le dessert, Clara du remonter sa jupe un peu, aller au buffet des desserts et choisir ce qu’elle pense qui plaira à son maître. Elle n’avait qu’envie de jouir mais ne pouvait pas. De retour à la table, Clara reçoit l’ordre de s’asseoir à côté de Monsieur, ce qu’elle fit. Il lui prend la main et l’amène doucement vers son entrejambe en lui disant qu’elle doit le masturber avant de pouvoir avaler une miette de dessert. Clara obéit et le fait masturbe discrètement mais fermement son maître jusqu’à ce qu’il éjacule dans sa main. Il lui demande alors de se laver la main. Clara vient pour se lever mais elle est retenue par une main ferme de son maître qui lui dit qu’elle n’a pas l’autorisation de se lever. Clara rougit et commence à se lécher la main jusqu’à ce qu’il ne reste plus rien. Ils mangent le dessert puis retournent au motel.

Sur le chemin du retour au motel, Monsieur demande à Clara de s’arrêter. L’endroit où ils sont est assez en retrait et un peu moins éclairé. Elle obéit. Il s’approche d’elle et va s’amuser avec son clitoris et insère un doigt, un deuxième, il la titille au maximum et finalement lui demande de jouir. Une fois fait, Clara du nettoyer la main de son maître avec sa langue tout en continuant la route vers le motel.

En entrant dans la chambre, Clara sait qu’elle doit se déshabiller pour la suite. Elle demande de pouvoir prendre une douche avant. Elle se lave, se brosse les dents puis revient s’agenouiller devant son maître. Elle attend patiemment les ordres sans bouger. Il lui fait faire un rituel de début de séance en la guidant sur ce qu’elle a faire. Le rituel terminé, Clara déclare son allégeance ou elle jure fidélité, obéissance et appartenance à son maître. Puis vient le serment du Maître.

Clara est maintenant vêtue d’un collier de chienne et ainsi débute son évaluation afin que le Maître puisse faire son plan d’éducation.

Il teste sa tolérance à la douleur de diverses manières : malaxer, pincer les seins, la peau à divers endroits de son corps, quelques fessées, avec une badine, parfois simplement avec les mains. Il lui dilate son anus avec du lubrifiant et ses doigts pour ensuite lui mettre un plug anal. Il la tourmente, la déstabilise émotionnellement. Lui demande de se masturber, de pratiquer la fellation, un 69. Il alterne car chaque fois que Clara est sur le point de jouir, il la fruste en arrêtant et changeant de tactique. Clara ne peut riposter, ne peut dire un mot, elle n’est pas autorisée à parler. Elle est là pour le plaisir de son Maître. Elle est maintenant attachée par des cordes et Monsieur l’utilise à son grand plaisir. Vibrateurs, pénétration, cunnilingus, pinçage des seins de la peau, badine, il joue avec la frustration et les émotions de Clara. Puis il la prit et la déposa par terre au pied du lui en lui disant que c’est ainsi qu’elle va dormir cette nuit. Attachée au pied du lit. Puis il ferma la lumière et alla se coucher. Ce que Clara ne sait pas, c’est que son Maître ne dormira pas tant qu’il ne s’est pas assuré qu’elle dort profondément. Ainsi Clara dans les bras de Morphée, il la détacha la laissa par terre et alla dormir lui aussi.

Ayant mis une alarme discrète sur son téléphone, il se réveilla au milieu de la nuit et pris Clara par tous ses orifices et retourna se coucher laissant de nouveau Clara dormir sur le sol.

Au matin, Clara se fait réveiller avec ordre d’aller se laver pendant que son Maître prépare un petit déjeuner. Avant de manger, il la fait s’agenouiller devant lui et Clara remercie son Maître pour la séance. Il lui retire le collier, signent le contrat de soumission et place à la discussion pendant le petit déjeuner.

Clara de retour au bus, il la quitte avec un baiser sur le front.