Les types de soumises, active ? passive ?
Article mis en ligne le 17 juillet 2018
dernière modification le 26 février 2019

par Mestre Ulysse

 L’esclave / soumise passive et le Dressage

La passive de niveau 1

  • Naturellement elle aime être prise en charge.
  • Elle ne veut pas avoir à décider, à choisir.
  • Elle est obéissante et a besoin d’être encadrée et punie strictement.
  • Elle se rebelle pour tester ses limites, pour tester la volonté, la force de caractère du Dominant.

La passive de niveau 2

  • La peur est sa motivation, elle s’en nourrit.
  • Elle la provoque par ses rebellions et leurs conséquences pour s’en rassasier.
  • Elle a besoin de sentir la fermeté du Dominant, cela la rassure.
  • Elle a besoin de se voir imposer des activités répétitives contre son gré.
  • Elle préfère un dressage a une éducation.
  • Elle fonctionne plus par peur des punitions que par quête du plaisir.
  • Elle a besoin d’être façonnée comme un bloc de pâte à modeler, elle veut perdre toute identité personnelle et devenir la chose, l’objet du Dominant.
  • La relation ne peut fonctionner qu’avec un Dominant structuré et structurant, qui donne des directives claires et qui régente totalement la vie de la soumise ou esclave.

 La soumise Active

  • Elle obéit par choix et va au-devant des désirs du Dominant.
  • Elle ne désobéit jamais sauf en cas de crise grave.
  • Son but et l’excellence, elle veut plaire, elle veut offrir au Dominant un service irréprochable.
  • Elle craint la peur et cherche le plaisir. Le plaisir de faire plaisir !
  • Le plaisir de s’offrir, de donner le meilleur avec l’espoir de recevoir autant sinon plus.
  • Elle veut une relation harmonieuse et équilibrée ou chacun donne à l’autre sans compter. Le couple Dominant soumise ou esclave cherche sans cesse à améliorer la relation, par des dialogues et des essais.
  • L’éducation se fait par du renforcement positif et les punitions sont rares, voire inexistantes et remplacées par des dialogues constructifs.

 Passer d’active à passive

J’ai rarement observé cela. J’ai vu des mélanges des deux types mais toujours avec prédominance du modèle actif et éducation. Le retour au modèle passif se fait à la demande de la soumise pour désamorcer une crise ou pour pimenter la relation lors de jeux ponctuels.

 Passer de Passive à active

Souvent les soumises qui ont subi des abus du Dominant, familiaux ou autre commencent avec un modèle passif. Au fur et à mesure que le lien se crée et que la soumise progresse, un passage au modèle actif est envisageable et même profitable. Certaines fonctionneront avec un mélange des deux éducation-dressage, d’autres évolueront vers un modèle actif-éducation.