Le défi
Article mis en ligne le 23 octobre 2017
dernière modification le 31 mai 2020

par Mestre Ulysse

Un couple que je vois une fois par mois adore venir faire des jeux de rôles chez moi dans les divers espaces que j’ai aménagé pour cela.
On y fait de bons BBQ, on y boit, on s’y amuse avec une ambiance bonne enfant très amicale et surtout on y joue des jeux de rôles sans tabous avec des scénarios plus ou moins élaborés selon les demandes des participants.

La femme, Nicole, a voulu être initiée au BDSM   et faire les 10 niveaux de ma formation.
Je la vois donc régulièrement, une fois par mois, seule ou avec son ami pour une période de deux jours chaque fois.
Le premier jour est consacré aux apprentissages, entraînements, le second à un défi pour mettre en pratique.
Chaque défi est une épreuve ou elle doit se dépasser en accomplissant un scénario élaboré pour qu’elle se dépasse, progresse et vive de fortes intenses émotions et aventures sexuelles et BDSM.

Elle est venue dimanche. Nous avons travaillé dans le donjon des positions de bondage   assez contraignantes qui l’immobilise totalement en offrant de manière totale, l’accès à son sexe ou à son anus. Un de ses fantasmes est d’être prise, attachée solidement, yeux bandés par plusieurs hommes.
Elle est souple, sportive et apprend vite. Je lui fais prendre des positions diverses, toutes très exigeantes pour elle. Son sexe, son anus est chaque fois offert et accessible et la bestialité de certaines positions l’excite terriblement. J’utilise un vibro masseur, des jouets sexuels pour la faire jouir plusieurs fois et je la prends souvent en anal ou en vaginal. Nous passons une partie de la journée à faire de nombreux bondages sexuels avec des poses ponctuées d’excises divers pour quelle puisse se reposer.

La soirée, je lui apprends à servir un repas, les apéritifs… et je lui donne toutes les consignes pour le défi du lendemain.
Nous passons une nuit agréable, nous faisons l’amour une fois de plus tendrement.
Une forte complicité nous unis et c’est toujours délicieux.
Pour me remercier de la journée de bondage qu’elle a dorée, elle me suce très longuement d’une manière exquise et bois mon sperme avec délectation et s’endort dans mes bras.

Le lendemain, on part préparé notre jeu de rôle.
Elle a un costume de soubrette très sexy.
On aménage la salle. On y met un carcan, des barres d’écartement, on accroche les accessoires BDSM au mur, on met une table avec les jouets sexuels et on met un lit au milieu de la pièce. On aménage un coin repas près du billard.

Trois amis arrivent. Ils ont entre 22 et 35 ans, ils sont choisis pour leur vigueur sexuelle et leur endurance. Deux ont des sexes imposants, un en taille, l’autre en diamètre.
Nicole dans une tenue très sexy sert les apéritifs, amuse gueule et se fait bien sur toucher par les invités.
Elle est nue sous une jupe courte et elle a un œuf vibrant dans le sexe que je commande à distance.
Elle a du mal à ne pas crier et à ne pas bouger quand je mets certains programmes.

On joue au billard, on grignote et Nicole attentive à nos moindres désir nous sert sexy et provocante.
Je veux qu’elle excite à mort les invités et elle y arrive par des poses très excitantes, provocantes.
Alors qu’elle sert un invité, je mets un programme de son œuf vibrant qui lui fait des sensations fortes, elle crie et renverse la boisson en jouissant...

Elle doit être punie.
Elle s’excuse et se met à 4 patte, le martinet dans la bouche devant l’invité.
Il est timide, n’a jamais fait de BDSM.
Il ne sait que faire. Il prend le martinet et lui caresse les fesses avec.
Je reprends le martinet, la met dans le carcan et lui donne une fessée plus appuyée avec des coups sur les seins et sur le sexe. Elle crie, elle tressaille. Elle est maso et adore cela.
Je la masturbe et invite les gars à la tripoter. Elle gémit de plaisir immobilisé dans le carcan. Je demande au gars avec le plus gros sexe de s’approcher et elle le suce quelques minutes puis les deux autres gars.
Je la détache et elle reprend son service, les fesses rouge et bien excitée...

La soirée continue, elle nous sert les plats et entre deux services, accroupi prés de moi en me caressant le sexe, en le léchant, en le suçotant...
Les invités sont très excités... Je lui demande de passer sous la table et d’aller voir chacun d’eux, de l’exciter, de le caresser, de le suçoter mais sans l’emboucher. Elle s’exécute et nous finissons le repas ainsi.

Une fois la table desservie, je leur fais une démonstration d’obéissance, de BDSM avec différent exercices qu’elle accomplit parfaitement, avec application. Un peu de cire, un peu de fessée, badine, pinces à linge... Elle est parfaite, elle prend les poses sensuelles et provocante que je lui ai apprise. Je suis très fier d’elle. Je me fais aider par les gars à tour de rôle qui bandent tous à fond !

Vient le moment du Bondage, on commence par quelques bondages simples, très esthétiques. Les hommes en profitent pour la caresser, la doigter… Je lui interdis de réagir. C’est plus fort qu’elle. Elle gémit, se tord sous leurs caresses…
Alors je la punis, je lui bande les yeux, lui met un bâillon et l’attache de manière bestiale, orifices très accessibles. Elle ne voit rien, elle ne peut pas bouger et je demande aux hommes de la baiser.

3 mains la caresse, 3 langues la lèche, trois sexes la fouille en vaginal … Elle gémit, elle se tortille, elle jouit a répétition..
Je suis à côté d’elle, je la surveille pour la détacher si elle fait le signal de sécurité convenu mais non, elle en veut encore et encore.. Je participe peu lors de l’action, car je veille au respect du port des condoms, à la sécurité de la femme, au respect des diverses consignes. Je le fais de manière discrète pour ne pas nuire à la qualité de l’action et au plaisir de la femme. Ainsi tout ce passe toujours bien, elle peut se laisser aller à fond car elle est en confiance ce qui lui permet de jouir sans retenue…
Parfois je la détache, la change de position, la rattache livrant cette fois son anus aux sexes déchaînés…
Je leur ai donné la consigne d’être doux en anal, elle est très sensible et a peu d’expérience. Bien lubrifiée, elle accueille sans mal deux des sexes suçant le troisième, le plus gros et le mien avec beaucoup d’application.
Épuisée elle me fait le signe d’arrêt.
Je fais cesser les gars, la détache.
Elle les suce avec fougue et ils jouissent sur sa poitrine…
Elle joue avec cette semence, elle se l’étale sur le corps avec un grand sourire et des yeux qui pétille de joie.
Elle est contente, je suis fier d’elle.
Elle a réussi son défit.
Elle devait tenir 30 mn en bondage sexuel intense et elle a tenue une heure trente !
Après une période de repos, il ne reste plus que moi et le gars avec le plus gros sexe et on fait un trio torride pendant encore plus d’une heure avec une double pénétration.
Après le départ du gars, je lui ai laissé une période de libre expression.
Elle me confie ses impressions, elle a adoré.
Elle veut passer à la huitième étape.
On se caresse tendrement et elle se prépare, son copain va venir la chercher.
Il n’a pas pu participer mais il se rattrapera la prochaine fois…
On se donne rendez-vous dans un mois pour la suite de son éducation.